Famille

Idée de recette en famille : cultiver le français des petits expats en cuisinant avec eux !

À l’étranger, de nombreux parents francophones sont soucieux de transmettre le français à leurs enfants, et c’est une bonne chose. Les cours de français en petit groupe, ou avec un tuteur, ou encore les cours de français par correspondance sont de très bonnes options. Pourtant, souvent, je constate que les parents finissent par se fatiguer de devoir supporter deux casquettes : celle de parent et celle de professeur !! Ce n’est en effet pas simple de jouer des rôles si différents. Sachez parfois lâcher du leste… la conjugaison et la grammaire, c’est important… mais la langue parlée et la culture qui va avec le sont tout autant !

Je voudrais partager avec vous aujourd’hui une recette qui fonctionne très bien chez nous… (et qui régale tout le monde):

 

Ingrédients :

– 200 grammes de temps de qualité

– 1 litre de créativité

– 4 œufs frais

– quelques beaux légumes du marché (de préférence achetés frais et ensemble)

– 1 pincée de vocabulaire

– 3 cuillères a soupe de discussions

 

Recette :

– Rassemblez tous les ingrédients

– Laissez vos enfants discuter, décider, préparer, agir, pétrir, touiller

– Faire cuire tranquillement avant de déguster

 

Conseils pour le service :

– Décorez votre table selon votre humeur ou l’évènement

– Assurez vous d’avoir une tablée d’invites affames et de bonne humeur

– Laissez le charme de votre bon plat agir … et profitez des conversations multilingues autour de votre table, en toute sérénité !

 

BON APPETIT !

 

NB : N’hésitez pas a demander un peu d’aide des petits cuisiniers pour ranger la cuisine après… (c’est bizarre, je trouve souvent des volontaires pour cuisiner… un peu moins pour ranger la cuisine… Rassurez-moi, chez vous aussi ?)

 

En cuisine donc !!

Un peu plus en détails… et pour l’avoir testé 1000 fois… ces cours de français donnés de manière informelle en cuisine sont très complets. Si vous aimez cuisiner (et manger !), votre enfant va sentir tout votre intérêt et cela stimulera son appétence à parler votre langue, c’est à dire son envie de parler français avec vous ! (Bonne nouvelle….. je n’ai encore personnellement jamais rencontre un enfant qui n’aime pas cuisiner. Pour un gouter d’anniversaire par exemple, c’est sympa aussi de préparer des pizzas ou un buffet de desserts avec ses invites).

 

Voici tout ce qui peut être “travaillé” en cuisine.

J’ai volontairement regroupes en catégories de MATIERES & PREREQUIS SCOLAIRES : Vous verrez que la cuisine est une activité très complète 😉

 

  • Attention/concentration

Cuisiner nécessite de planifier un minimum : faire les courses, rassembler les ingrédients et les ustensiles, voir ce qui doit être fait en premier, faire de l’espace sur le plan de travail…

 

  • Lecture 

Déchiffrer la recette… et la comprendre ! (voire la traduire, si elle vient d’un livre écrit dans une autre langue

 

  • Ecriture

Certains enfants seront ravis de vous rédiger la liste de courses, voire tout un joli menu…

Pour vos petits expats nomades, vos pouvez leur acheter un classeur pour qu’ils puissent compiler toutes les recettes qu’ils aiment, par pays, ou par catégorie… qui sera le leur ! Qu’ils emmènent même s’ils déménagent !!

 

  • Vocabulaire

Même avec les plus grands… Je découvre des mots et leurs synonymes a chaque fois que je prends le temps de me plonger dans un livre… Savez-vous ce que signifient tous ces verbes et leurs nuances ? :

 

HYPERONYME HYPONYME SIGNIFICATION
Cuire sauter mijoter griller
rôtir
pincer
frire
faire revenir saisirpoêler
rissoler
pocher fricasser
faire fondre blondir
faire suer braiser étouffer/étuver cuire à blanc
cuire (oignons/échalotes) rapidement à feu vif dans peu de matière grasse
cuire à petit feu jusqu’à ébullition
cuire viande/poisson sur gril électrique/ braises/charbons de boiscuire viande au four
cuire légumes/volailles au four dans une matière grasse cuire dans une matière grasse bouillante
cuire légumes/poisson dans une matière grasse jusqu’à ce qu’ils prennent couleur
cuire brièvement à feu vif
cuire viande à feu vif dans une matière grasse
cuire à feu vif légumes/viande/poisson
cuire poissons/oeufs/fruits dans un liquide bouillant
cuire en ragoût
cuire doucement certains légumes au beurre/à l’huile
cuire poireaux/oignons dans du beurre et de l’huile
cuire oignons/échalotes très doucement jusqu’à évaporation de l’eau
cuire lentement dans peu de liquide
cuire à feu doux en vase clos sans liquide
cuire un fond de tarte sans sa garniture
Ajouter mouiller relâcher/détendre corser

déglacer cimer

ajouter du liquide à une sauce
ajouter du liquide à une sauce/une purée
ajouter une essence/un suc de viande à une sauce pour lui donner plus de goût
ajouter du liquide à une viande cuite pour décoller et dissoudre le suc
ajouter une boule de glace/de la crème fraîche à un dessert pour parfaire sa présentation
Recouvrir saupoudrer arroser
glacer badigeonner napper/masquer chemiser
recouvrir de sucre/farine
recouvrir de vin/vinaigrette
recouvrir une préparation d’un mélange sucré/épicé qui devient brillant en séchant
recouvrir d’huile/de beurre fondu viande/pâtisserie avec un pinceau
recouvrir un plat d’une sauce
recouvrir l’intérieur d’un moule/d’une terrine de papier sulfurisé/d’aluminium

(Thélème. Revista Complutense de Estudios Franceses, 2010, vol 25 197-209, Isabel Negro Alousque Le lexique de la cuisine française)

 

  • Culture française

– Dresser la table : c’est finalement tout un art… une belle nappe, l’assiette, le couteau a droite, la fourchette a gauche, etc…

Il y a un ordre d’arrivée des plats : entrée / plat / fromage / dessert

Bien sur que la plupart des jours on mange ‘a la bonne franquette’, mais c’est sympa parfois de faire différemment.

Certains aiment plier les serviettes, ou préparer de jolis papiers avec le nom des convives 😉

 

– On parle du rythme des saisons…

Les abricots et cerises, c’est plutôt en ete… les mandarines et marrons, plutôt en hiver…

Les raclettes au fromage et soupes, plutôt en hiver, les salades et grillades, plutôt en ete…

Mais pourquoi en fait ? Il y a beaucoup de sujets a discuter en matière d’écologie sur cette thématique (sans parler du recyclage des emballages alimentaires !!)

 

– Des fêtes et célébrations

À Noël : Va t’on préparer un buffet de sushis ? une dinde aux marrons ? quelle est notre culture ?

Pourquoi prépare t’on des crêpes a la Chandeleur ?
Quand est-ce qu’on mange la galette des rois ?

Que va t’on préparer à Pâques ?

Comment choisit on de fêter son anniversaire ?

Dans son pays d’expatriation, il y a aussi beaucoup de fêtes et traditions a intégrer dans votre cuisine… pour des saveurs internationales !

L’expatriation, c’est a table aussi que ca se passe !!!!

 

Ici je prépare souvent un mix entre notre culture et celle de nos pays d’accueil.

Par exemple : Un curry japonais, un dessert français, le tout avec une bière belge pour les adultes et un thé vert pour les enfants !

(J’avoue… que le compliment de mes enfants qui me fait le plus plaisir… c’est quand ils disent que je devrais me présenter a l’émission MASTER CHEF pour cuisine familiale internationale…. Si MASTER CHEF me lit et veut m’inviter, je participerai avec grand plaisir… c’est si fun !)

 

  • Des proverbes et blagues

Je ne sais pas pour vous, mais j’apprécie les citations, les petites phrases et proverbes, les petits mantras…

– J’aime le thé et vais vous donner aussi ma recette de positiviTHE : Le meilleur remède pour le bonheur… c’est THE’couter, THE’stimer, THE’veiller, THE’clater, et THE’mer !!

– Et ne jamais oublier d’être soi-même car plus on essaye de rentrer dans le moule… plus on ressemble a une tarte !

Un peu d’humour donne de la saveur a toutes vos recettes. C’est prouvé ! si si !!

 

  • L’éducation civique

Recevoir quelqu’un chez soi, c’est aussi le respecter et l’accueillir, en se posant quelques questions…

Certains ne mangent pas de porc, d’autre sont végétariens, …

Il y a des questions de religions, de croyances, mais aussi d‘allergies ou intolérances…

(mon truc : au fil du temps, je propose de plus en plus souvent des repas sous forme de « buffet » dans lequel les invites peuvent se servir… ou pas.. sans se sentir inconfortables / mes enfants savent très bien que je les encourage toujours a se servir de tout… mais je ne suis pas la mère de leurs amis qui eux font ce qu’ils sentent)

 

  • Un quiz de géographie française

La France est un des pays les plus reputés pour sa gastronomie… il y a de vraies spécialités régionales ! On voyage aussi beaucoup avec les recettes si l’on veut !

Savez-vous d’ou viennent :

Les callissons ? (Aix)

Les rillettes ? (le Mans)

Le comte ? (Jura)

Le nougat ? (Montelimar)

Les crepes ? (Bretagne)

Les betises ? (Cambrai)

La moutarde ? (Dijon)

La choucroute (Strasbourg)

Le poulet (de Bourg en Bresse)

Les pruneaux (d’Agen)

La liste peut être beaucoup plus longue !!!

Les quenelles, le cassoulet, la poule farcie, le clafoutis, les daubes, le bœuf bourguignon, la bouillabaisse, le gratin dauphinois, la ratatouille, la sauce béchamel, tartare, etc…

 

  • Le côté artistique

La cuisine peut se faire en écoutant de la musique.

Et ce qui est bien présenté et joli a regarder est souvent 2 fois meilleur.

Quand les enfants étaient petits, je m’amusais à faire des assiettes en forme de bonhomme… Par exemple : de la purée pour le visage, 2 olives pour les yeux, une saucisse pour la bouche, une carotte pour le nez, et un peu de salade ou de concombres pour les cheveux….

 

  • Et même des maths !!

Si l’on cuisine pour plusieurs amis, il faut parfois doubler les quantités, faire des multiplications, des proportions… (ou ‘au pif’ et ca peut être très bon aussi !)

 

  • Sans oublier les sciences !

Pourquoi les meilleures confitures sont cuites dans une bassine en cuivre ?
Comment faire bouillir un œuf ?

Monter des blancs en neige ?

Réussir un soufflé ?

Les réactions chimiques du sel, du vinaigre, de la levure… c’est passionnant !!

On parle d’ailleurs de cuisine ‘moléculaire’…

 

Allez ouste ! A vos fourneaux !!!!!!

(NB : ce genre de COURS DE FRANCAIS informel fonctionne aussi très bien avec la couture, le bricolage, le jardinage, les visites et sorties photos… autant d’activités partagées, avec plaisir et LANGAGE… Et cela fonctionne très bien avec les Papas aussi).

Moi, je sais ce que je vais faire ce week-end… et vous ?

 

Domitilla de Laporte, Orthophoniste en ligne

Expatriée en famille dans 5 pays (Angleterre, Suisse, Japon, Singapour, Allemagne), et maman de 4 enfants plurilingues nés dans 3 pays différents. Passionnée par les problématiques de langage, notamment celles des enfants ETC (Enfants de la Troisième Culture) ou TCK (Third Culture Kids).

www.domidelaporte.com  / Contact: domitillaortho@gmail.com

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter
Tags : famillefrance
Heureux comme Ulysse
Le webzine des familles expatriées