Voyage

Embarquement immédiat pour petit expat autonome !

Qu’il soit scolarisé dans un Lycée français de l’étranger ou dans un autre système, international ou local, votre enfant a beaucoup de vacances. Beaucoup, beaucoup. Petites et grandes. Peut-être bien plus que vous, même ?

Vous avez déjà dépensé la moitié de votre salaire annuel en Summer camps et autres Holiday classes et vous rêvez pour les prochaines vacances de lui faire faire une bonne cure de ses grands-parents français. Oui, mais sans vous. La solution serait de lui faire prendre l’avion, tout seul comme un grand. A partir de quand cela est-il possible et comment l’y préparer ?

 

Conditions et déroulement officiel :

En général, c’est à partir de 5 ans que votre enfant pourra voyager seul sur un vol international. Ce service, le plus souvent payant, s’applique sur les vols directs mais aussi les vols avec escale. Vous devrez déclarer dès l’achat du billet que l’enfant voyagera seul, et aurez alors plusieurs documents à remplir. Pour ce type de billets, il n’est pas toujours possible de booker en ligne.

L’enfant voyageant seul bénéficiera en général d’un check-in facilité et d’un embarquement prioritaire. Lors du vol, le personnel devrait bien l’encadrer et lui offrir un plateau repas adapté à son âge. À l’arrivée, on viendra le chercher presque dans l’avion pour le conduire jusqu’au hall des arrivées. Là, il sera remis en mains-propres aux personnes que vous aurez désignées auparavant.

Attention toutefois de bien vérifier ces informations compagnie par compagnie (voir en fin d’article).

 

Préparation… personnelle :

Certains petits voyageurs vont attendre avec impatience ce vol, fiers et excités à l’idée de voyager comme des grands ; tandis que d’autres risquent d’angoisser beaucoup en pensant à ces longues heures passées tout seuls au milieu d’inconnus.

  • Positivez !

Cela dépendra du caractère (et de l’âge) de votre enfant mais également de votre façon de lui présenter les choses. Si vous angoissez vous aussi un peu, ne lui transmettez pas votre stress mais tentez de le mettre en confiance. Insistez sur la formidable expérience que cela va être pour lui, dites-lui que les hôtesses et les stewards vont être aux petits-soins et très gentils, que son plateau repas va être délicieux et qu’en plus il pourra regarder bien plus de dessins-animés qu’à la maison.

Si à l’inverse, vous n’angoissez pas du tout mais jubilez intérieurement, pas la peine non plus de trop transmettre vos états d’âmes en lui rappelant régulièrement : « C’est bientôt les vacances ! Maman va te jeter dans l’avion et va aller boire des mojitos tous les soirs avec ses copines ! ».

  • Prévoyez un petit réconfort matériel

A cinq ans, nombreux sont les enfants à avoir encore bien besoin de leur Doudou. Là, dans de telles conditions, il est indispensable ! Préparez avec votre enfant un petit sac avec des objets rassurants pour lui, et si possible qui occupent bien : quelques livres adorés, des petites voitures ou figurines avec lesquelles inventer des histoires sur l’accoudoir, un carnet de coloriage ou des stickers à coller partout autour de lui, voire quelques photos de votre famille. Egalement, et même si vous avez bien vendu l’idée du plateau repas à votre enfant, leurs bonbons ou petits gâteaux préférés seront toujours les bienvenus. Enfin, pour les plus grands, une tablette numérique chargée à bloc (niveau batterie et jeux) peut aussi changer le voyage.

  • Et annoncez le programme

Réexpliquez bien le déroulé d’un vol en avion à votre enfant. Lorsqu’il voyage avec vous, il est en confiance et ne se rend pas forcément compte des tas de formalités à passer avant de décoller enfin. Tout seul, il va être plus attentif à ce qui se passe autour de lui et risquera de trouver le temps long et de prendre peur. Rappelez-lui bien qu’il va se passer beaucoup de temps entre le moment où vous lui direz au-revoir et celui où il pourra enfin regarder son premier dessin-animé tranquille dans l’avion.

Si le vol est long, faites-lui un petit programme concret en lui expliquant par exemple : « C’est seulement un peu après le décollage que les télés vont fonctionner vraiment. En attendant, une fois que tu es installé, tu peux manger tes petits gâteaux. Ensuite, tu auras le temps de regarder un ou deux films et de diner devant la télé. Après, ce sera l’heure de dormir. ».
Egalement, rappelez-lui des détails comme le fait que les lumières seront éteintes après quelques heures et qu’il sera toujours libre de demander un verre d’eau ou de poser une question aux hôtesses. Et puis dites-lui de dormir en paix : aucune chance qu’il ne rate son arrêt ! On le réveillera en temps et heure, bien en avance même.

Voilà, votre enfant est en confiance, prêt à voler de ses propres ailes ! Vous aussi, vous êtes rassurée. Maintenant, à  vous les apéro entre amis, les diners en amoureux et les petits déjeuners au calme !

 

 

Programmes Enfants non accompagnés:

  • Air France – A partir de 5 ans

http://www.airfrance.fr/FR/fr/common/guidevoyageur/assistance/enfant_seul_um.htm

  • Emirates – A partir de 5 ans

http://www.emirates.com/english/help/faq/193411/can-my-child-travel-alone-on-an-emirates-flight

  • Singapore Airlines – A partir de 5 ans

http://www.singaporeair.com/en_UK/sg/travel-info/special-assistance/unaccompanied-minors/

  • Cathay Pacific – A partir de 6 ans

http://www.cathaypacific.com/cx/en_US/travel-information/special-assistance/children-and-infants/unacccompanied-children-and-minors.html

  •  Lufthansa – A partir de 5 ans

http://www.lufthansa.com/us/en/Unaccompanied-minors

  • Delta Airlines – A partir de 5 ans

http://www.delta.com/content/www/en_US/traveling-with-us/special-travel-needs/children.html

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter
Tags : voyage
Heureux comme Ulysse

Le webzine des familles expatriées

Leave a Response