Famille

Expatriation: célébrer Noël au bout du monde

Vous voilà expat au bout du monde (voire beaucoup moins loin) depuis quelques mois. La rentrée de vos enfants s’est bien passée, l’intégration au boulot aussi (la vôtre, celle de votre conjoint ou les deux !) et vous commencez même à avoir des bons repères dans votre ville et aussi quelques amis. Les semaines filent et voilà déjà qu’arrive dans votre champ de vision… Noël !

Evénement familial s’il en est, comment se profile votre premier Noël d’expatriés ?

Il se peut que cet éloignement géographique vous donne une fabuleuse liberté à laquelle vous n’aviez jamais osé rêver auparavant ? Fini l’inévitable réveillon chez Belle-Maman ! Ou, au contraire, qu’il fasse résonner en vous un profond sentiment de solitude, le mal du pays, voire quelques regrets ?

Quel que soit votre cas de figure, haut les cœurs ! Saisissez cette occasion de créer, au moins pour les quelques années à venir, un nouveau rituel familial.

 

Dépassez la nostalgie des ‘’Noël d’antan’’

Dans le fond de votre cœur, rien à faire, c’est presque la première fois depuis votre naissance que vous ne passerez pas Noël avec votre Maman et cela vous déprime d’avance. Et si vous vivez dans un pays tropical ou un pays qui ne fête pas du tout Noël, cela n’arrange pas les choses.

Il se peut que vos enfants aussi partagent ce sentiment, voire vous en veuillent de les priver de leurs grands-parents et cousins à Noël. Laissez-les s’exprimer et entendez leur tristesse. Vous pouvez leur dire que vous ressentez la même chose mais n’en faites pas trop. C’est important de reconnaître leur chagrin mais il faut ensuite les tourner vers une nouvelle façon de fêter Noël, toute aussi belle et joyeuse !

Pour les tout-petits, ceux qui ont encore peu de souvenirs de leurs premiers Noël, pas d’inquiétude. Les enfants ne regrettent pas ce qu’ils n’ont pas connu. Ne vous déprimez donc pas pour eux s’ils ne passent pas exactement les mêmes Noël que ceux de votre enfance. Vous trouvez ça dommage de les voir s’extasier dans les malls surchargés d’affreuses guirlandes et de palmiers décorés ? Vous pensez que rien ne vaut les sapins sous la neige, les illuminations de Paris et la bûche traditionnelle ? Eux n’en savent rien, et c’est tant mieux pour eux. Ils vont se créer leur propre imaginaire de Noël, fait de ce qu’ils verront dans leur pays d’accueil et de ce que vous créerez pour eux au sein de votre foyer. Et dans leurs têtes d’enfants, les images de sapins sous la neige, de santons de Provence ou de Pères Noël en tongs sur la plage n’auront rien de contradictoire !

 

Créez votre propre Noël, mélange de tout ce que vous voulez !

Cette année donc, pour Noël, vous avez carte blanche ! Avouez que si vous étiez restés en France, cela ne vous serait sûrement jamais arrivé ! Vous pouvez tout choisir vous-même : votre menu, votre décoration, vos rituels, vos invités, l’endroit où vous vous trouverez…

Un Noël 100% local

Si vous êtes dans l’emballement total pour votre pays d’accueil, vous pouvez vous engouffrer dans cette brèche et vous concocter un Noël 100% local ! S’il a de fortes traditions de Noël dans ce pays, donnez-vous en à cœur joie ; s’il n’y en a aucune, vous pouvez toujours préparer le plat national que vous adorez, passer de la musique locale et picorer dans la culture et les fêtes de ce pays.

Un Noël 100% Frenchie

Vous pouvez aussi opter pour la stratégie inverse et recréer au mieux un Noël français dans votre petit coin du monde (votre salon). Cela demandera peut-être un peu plus d’anticipation. Dans beaucoup de grandes capitales, on trouve des boucheries ou boulangeries françaises qui vont faire des prouesses à Noël. Mais il faut prévoir que leurs carnets de commande seront sûrement remplis avec beaucoup d’avance. Egalement, n’oubliez pas (si besoin) de profiter de vos voyages de décembre ou de ceux de vos amis pour vous faire rapporter de France ou des Duty free de votre région du foi-gras et du champagne !

Enfin, s’il n’y a pas de Noël pour vous sans messe de minuit et Petit Jésus dans la crèche, renseignez-vous auprès de la paroisse Francophone de votre ville (s’il en y a une, sinon tournez vous vers une un peu internationale). Souvent elles proposent à tous de se retrouver après la messe pour un diner partagé.

Un joyeux mélange !

Et bien sûr, vous pouvez tout mélanger ! Mixer vos boules de Noël avec de l’artisanat local, préparer une dinde aux épices de votre pays d’accueil, faire une playlist qui ira de Tino Rossi à des chants régionaux… Tout ce qui vous fera plaisir !

 

Deux options si l’idée de ce premier Noël loin des vôtres vous met encore les larmes aux yeux.

Passez Noël entre amis expatriés… ou vagues connaissances à bon potentiel !

En France, la plupart des familles fêtent Noël… en famille ! On fait des centaines de kilomètres pour se retrouver et, d’année en année, on ne croise jamais une tête nouvelle au déjeuner du 25 décembre. A l’étranger, tout change ! A moins d’avoir de la visite pour l’occasion, pas une tête familiale ne se profile à l’horizon le jour de Noël ! Mais ce qui est pratique, c’est que c’est comme ça pour tout le monde. Chez les expatriés, Noël est donc une fête ou les portes peuvent être grandes ouvertes. N’hésitez pas à inviter des amis, même si vous ne vous connaissez que depuis peu, à partager votre table, ou à accepter des invitations de quasi-inconnus ! Chez les expatriés, cela se fait ! Inviter des amis de vos enfants et leurs familles est aussi une excellente façon de redonner le sourire à des enfants qui avaient l’habitude de retrouver tous leurs cousins à Noël.

Partez en voyage !

Enfin, une excellente option : faites un beau voyage en famille ! Voilà qui vous épargnera toute organisation de réveillon et toute comparaison avec ces fameux ‘’Noël d’Antan’’. Bien sûr, voyager à Noël, ça se prépare bien en avance et ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur marché mais, bon, ça fait des souvenirs !

Pour le jour de Noël, préparez-vous à tout, on ne sait jamais… Très souvent, à ces dates, les hôtels obligent les clients à réserver leurs places pour l’incontournable ‘’buffet / diner’’ de Noël. Si vous êtes loin des sentiers battus, attendez-vous à tout. On ne sait jamais ce que le chef local entend par ‘’spécialité de Noël’’ (des nouilles sautées, peut-être?) ou quel genre de déco ou d’animation il va prévoir. Soyez open !

Un dernier conseil : même si vous avez très bien vendu à vos enfants l’idée du voyage culturel de Noël en famille et qu’ils sont ravis à l’idée d’aller visiter des temples (si vos enfants sont comme ça, vous avez de la chance), ne sous-estimez jamais l’importance des cadeaux de Noël ! Vous aurez beau leur expliquer que cette année le cadeau de Noël familial, c’est le voyage, mieux vaut toujours prévoir quelques petits paquets bien cachés dans le fond de votre valise !

 

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter
Tags : famille
Heureux comme Ulysse

Le webzine des familles expatriées

Leave a Response