Famille

Premier week-end dans un nouveau pays: et si on ne faisait rien d’extraordinaire?

rentree expatrie enfant

Que vous ayez atterri dans votre nouveau d’accueil il y deux semaines ou alors lundi matin, 7h55, pile à temps pour déposer les enfants à l’école, ce premier week-end est important ! Après ces cinq jours d’école, forcément remplis d’émotions, voici le premier temps libre en famille. Deux jours pour vous, et eux, dans cet appartement que vous n’avez peut-être pas complétement fini d’installer, dans ce quartier que vous connaissez encore à peine, dans cette ville à adopter et ce pays entier à découvrir…

Et si vous ne faisiez, juste, rien ??… Enfin, rien d’extraordinaire… Que des petites choses ordinaires pour vous lancer dans votre nouveau quotidien. Tranquillement.

 

Le tourisme peut bien attendre !

Bien sûr, il y a des musées, des temples, des monuments, des sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco que vous allez visiter un jour. Mais, pas de pression !! Ils ne vont pas s’envoler ! Ils seront toujours là en octobre, en janvier aussi d’ailleurs et même jusqu’en juin. Vous ne raterez rien en ne les visitant pas dès maintenant.

Est-ce vraiment le bon moment de faire crapahuter vos enfants après cette semaine intense ? Respectez leur rythme biologique et leurs envies du moment. S’ils se sont levés tôt toute la semaine après deux mois de grasse-matinées, ils auront sûrement besoin de récupérer. Si vous n’êtes rentrés de vacances que la semaine dernière ou que vos containers viennent à peine de vous rejoindre, ils doivent être tellement heureux de retrouver leurs jouets, livres et toutes leurs petites affaires !

 

Bien installés à la maison

Les enfants ont besoin de sécurité et de stabilité, et pour bien appréhender leur nouvelle vie, ils ont besoin d’être bien installés. Si c’est encore le chantier chez vous (cartons pas déballés, meubles à moitié montés…), utilisez les dernières heures qui vous restent avant le week-end pour vous concentrer sur les chambres de vos enfants. Videz les derniers cartons, fixez les étagères, installez leurs livres et jouets dessus, accrochez les cadres ou photos comme ils étaient là où vous viviez avant. Cela leur fera un bien fou de se sentir de nouveau bien installés dans leur chambre.

S’il vous reste du temps, attaquez-vous au reste de l’appartement. Rangez, rangez ! Ne laissez pas trainer des cartons pendant des semaines, même celui dont vous ne savez pas du tout quoi faire ! Psychologiquement, c’est une libération de ne plus voir de cartons traîner. Vous pouvez faire participer vos enfants à ce grand rangement pendant le week-end, en général ils adorent ça. Demandez-leur leur avis sur la déco du salon. Ce sera une fête de décider ensemble où accrocher les souvenirs du pays que vous avez quitté avant l’été.

… Vous aimeriez bien faire ça mais vous, vos containers, vous les attendez toujours ! Ou alors, vous n’avez apporté que le strict minimum… Même en mode camping (ou carrément toujours en appart-hôtel), on peut se créer un petit ‘’chez soi’’, même spartiate, même temporaire. Là encore, avant de vous lancer à corps perdu dans la découverte de votre nouveau pays, souvenez-vous que vos enfants ont besoin d’être rassurés, de retrouver leurs marques… Une visite au magasin de jouets le plus proche (même si vous, vous rêvez de vous lancer dans le grand circuit touristique de votre ville !) est peut-être ce dont votre fils a le plus besoin ce week-end. Rentrer construire un grand Légo sans bouger de chez vous demain peut être pour lui la meilleure façon de digérer cette première semaine d’école et se relaxer. Acheter de la déco ensemble pour rendre une chambre d’enfant plus chaleureuse est également un très bon moyen de s’installer en douceur.

 

Bien installés dans votre quartier

Vous habitez un quartier résidentiel qui, à vos yeux, n’a rien de surexcitant ? Surtout que vous l’avez arpenté toute la semaine à la recherche de tout et rien pendant que vos enfants étrennaient les bancs de leur nouvelle école ? Vous rêvez donc d’horizons un peu plus lointains mais pour débuter, pensez-vous que vos enfants arrivent à se repérer dans ce nouveau quartier ?

Avant de traverser la ville en mode touriste effréné, prenez le temps en famille de vous promener dans votre quartier. Promenez-vous sans but. Observez la vie dans ce pays que vous découvrez, les gens, les constructions… Et si vous trouvez avec vos enfants un café (boulangerie ??), petit restaurant ou magasin où vous pourriez commencer à prendre des habitudes, ce sera un week-end très constructif pour vous tous !

 

Un week-end à l’écoute de vos enfants

Allez, une fois n’est pas coutume, ce week-end, c’est un peu le leur ! Laissez-les donc dormir s’ils en ont besoin ou offrez-leur des petits cadeaux qui pourraient venir ensoleiller leur vie ici. Discutez avec eux de vos activités pour ces deux jours. À l’école, ils n’ont mangé que des plats locaux (« un peu dégueux ») et ce qui leur ferait le plus plaisir au monde, c’est de manger une crêpe complète ??  Vous ne pensiez pas franchement être le genre d’expatrié qui cherche une crêperie française pour son premier week-end local mais si c’est le prix à mettre pour égayer vos troupes, foncez ! Votre fils est fan de foot et il y a un sombre match local dont ses nouveaux amis lui ont parlé toute la semaine, emmenez-le ! Votre fille ne sera heureuse ici que lorsqu’elle aura repris les cours de danse, visitez avec elle les centres qui en proposent. Enfin, souvenez-vous qu’ils ont eu une grosse semaine et que leurs petites têtes sont remplies de tant de nouvelles informations à retenir. L’histoire et la culture du nouveau pays qui vous accueille pourront bien attendre!

 

A tous, excellent week-end !

 

 

 

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter
Heureux comme Ulysse
Le webzine des familles expatriées