Vie pratique

Vacances avec des enfants: la trousse de secours familiale

vacances trousse pharmacie

Ici à Houston, en ce début juillet, c’est déjà les grandes vacances ! Les vacances en famille sont des moments merveilleux et privilégiés qu’on ne raterait pour rien au monde encore plus quand on a des bébés et des enfants en bas âge. Partir en vacances c’est donc génial mais c’est encore plus génial si on peut éviter certains accidents ou désagréments qui pourraient venir tout gâcher.

Comment voyager avec des jeunes enfants et/ou un bébé? A quoi faut-il faire attention ? Que faut-il mettre dans la trousse de secours familiale ? De quoi faut-il se protéger ?

 

Règle numéro 1 : Se protéger du soleil.

La destination de l’été numéro 1 est souvent un pays avec du soleil pour faire le plein d’énergie et de vitamine D (qui sera d’ailleurs l’objet d’un futur article) indispensables pour redémarrer l’année scolaire. Mais attention, le soleil, comme je dis souvent à mes enfants « il peut être méchant », « il peut faire mal à la tête, mal aux yeux et mal à la peau », si on ne s’en protège pas correctement. Vous l’avez compris, il est indispensable d’appliquer de l’écran total partout sur le corps (n’oubliez pas les petites surfaces comme le dos des mains, des pieds, le cou, les oreilles). En plus de la crème solaire, mettez un t-shirt à longues manches à votre enfant, un chapeau, et des lunettes de soleil qui protègent des UV (comportant l’indice CE). Remettez de la crème toutes les 2-3h. Et encore mieux, évitez les expositions pendant les heures chaudes entre 12h et 16h.

En cas de coup de soleil, restez à l’ombre. Rafraichissez les brûlures avec du froid sans percer les cloques. Mettez une crème de type flammazine ou vaseline sans exposer la peau au soleil.

En cas d’insolation (fièvre, vomissement, mal de tête), restez à l’ombre, reposez-vous et hydratez-vous beaucoup. Prenez du paracétamol pour la fièvre et le mal de tête

 

Règle numéro 2 : Eviter la tourista (diarrhée du voyageur)

Si vous voyagez dans des pays exotiques ou en voie de développement, soyez particulièrement vigilant. Buvez uniquement de l’eau en bouteille. Evitez les glaçons et les glaces. Lavez très bien les fruits et les légumes et ne mangez que les viandes bien cuites.

En cas de diarrhée forte chez un bébé de moins de 18 mois, continuer l’allaitement maternel. Sinon, arrêtez le lait en poudre ou en bouteille et donnez-lui très régulièrement de petites gorgées d’eau en bouteille avec des solutions de réhydratation pendant 12h. Si le bébé a moins de 3 mois, consultez d’emblée un médecin car les bébés se déshydratent très très vite. Pour les enfants de plus de 18 mois, donnez-lui de l’eau, un peu de riz, des pâtes avec un peu de beurre ou d’huile, des biscottes ou biscuits secs et arrêtez les légumes, les fruits et les produits laitiers.

Consultez un médecin si l’enfant, ne peut pas boire, s’il vomit sans arrêt, si la diarrhée ne s’arrête pas au bout de 12h ou si son état vous inquiète.

Règles numéro 3 : éviter les boutons et les piqûres

Premièrement, éviter les boutons de chaleurs en portant des vêtements en coton et en protégeant votre enfant du soleil (voir règle numéro 1).

Ensuite, très important, évitez-lui les boutons de moustiques surtout dans les pays tropicaux. Ceux-ci sont porteurs de maladies tropicales qui peuvent être dangereuses. Utilisez du répulsif avec du DEET (contre indiqué chez les bébés de moins de 6 mois et à utiliser en toute petite quantité au-delà). Lisez bien la notice. Dormez sous une moustiquaire pour vous/le protéger.

 

Règles numéros 4 : éviter les accidents par noyade (à la mer ou à la piscine)

Quelques centimètres d’eau suffisent à un enfant pour se noyer. C’est pourquoi il faudra toujours rester à ses côtés. Il ne faudra jamais laisser un enfant seul s’approcher de l’eau sans la surveillance d’un adulte. Expliquez l’interdit à votre enfant afin qu’il comprenne la nature du danger. Equipez-le de brassards gonflables.

 

Règles numéros 5 : prendre des précautions pour les bébés

Pour les tous petits, les vacances signifient un changement de rythme, d’environnement, de nouvelles habitudes. Cela peut gentiment se traduire par des pleurs, moins d’appétit, des nouveaux réveils nocturnes…

Rassurez-vous : au bout de quelques jours, ils retrouveront un rythme et profiteront autant que vous des vacances. Parlez-lui, expliquez-lui (même si vous avez l’impression qu’il ne comprend rien car détrompez-vous, les bébés…ils comprennent tout !), laissez-le dormir quand il montre des signes de fatigue et laissez-le manger la quantité de nourriture qu’il souhaite.

Si votre bébé est nourri au sein, continuez l’allaitement à la demande. Ne le sevrez pas pendant les grandes chaleurs car le lait maternel à la demande diminue le risque de déshydration et de diarrhées.

Si bébé est nourri au biberon, amenez avec vous son lait en poudre habituel et utiliser de l’eau en bouteille. Préparez son biberon au moment même de le lui donner. Ne le faites jamais à l’avance ou avec un reste du biberon précédent car avec la chaleur de l’été, les microbes se multiplient très vite.

 

Règles numéro 6 : Carnet de santé et carte de mutuelle ou d’assurance.

Mettez à tout prix dans votre valise, le carnet de santé de votre enfant dans lequel il est noté toutes ses vaccinations, antécédents médicaux et médicaments s’il en prend. De plus, prenez bien votre carte de mutuelle et/ou votre papier d’assurance santé. Assurez-vous que vous soyez couvert en cas de pépin médical (consultation, rapatriement d’urgence, opération, hospitalisation)

 

Règles numéro 7 : Préparez une trousse de secours adaptée.

Thermomètre, pince à épiler, petit ciseau, épingles de sûreté

Compresses stériles, sparadraps, bandage élastique

Crème solaire écran total + après solaire

Lunette de soleil (comportant l’indice CE)

Anti-moustique (DEET)

Compeed

Sérum physiologique

Désinfectant

Flammazine ou vaseline (brûlures)

Gel anti-inflammatoire (entorse, coup…)

Crème contre les piqûres

Motilium en sirop adapté à l’âge de votre bébé (vomissements)

Suppositoire/sirop paracétamol (adapté à l’âge de votre enfant) (anti fièvre-douleur)

Suppositoire/sirop nurofen (adapté à l’âge de votre enfant) (anti-inflammatoire)

Fiche d’assurance-mutuelle

Carnet de l’enfant avec ses vaccins

 

Je ne vous conseille pas de prendre des antibiotiques avec vous. En effet, si votre enfant tombe malade et nécessite des antibiotiques, cela doit toujours se faire sous avis médical. Tous les antibiotiques ne conviennent pas à tout le monde. Chaque bactérie est différente et peut avoir besoin d’un antibiotique approprié.

 

Il ne vous reste plus qu’à profiter de vos vacances en famille et de vos enfants.

Bonnes vacances,

Caroline

 

Caroline de Ville, spécialisée dans l’accompagnement des (futures) mamans qui souhaitent un allaitement doux et serein, médecin généraliste spécialisée dans la petite enfance et certifié comme conseillère en allaitement par l’IBCLC.

www.auseinendouceur.com

https://www.facebook.com/auseinendouceur/

 

 

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter
Heureux comme Ulysse

Le webzine des familles expatriées